Ciao Papà
Beteiligte das Stück Modell Zeichnungen Fotos
weitere Stücke zum Anfang
vignette maquette 1 vignette maquette 2
vignette dessin 1 vignette dessin 2 vignette dessin 3 vignette dessin 4 vignette dessin 5 vignette dessin 6 vignette dessin 7
vignette photo 1 vignette photo 2 vignette photo 3 vignette photo 4 vignette photo 5 vignette photo 6 vignette photo 7 vignette photo 8 vignette photo 9 vignette photo 10
 photo 1  photo 2  photo 3  photo 4  photo 5  photo 6  photo 7  photo 8  photo 9  photo 10  dessin 1  dessin 2  dessin 3  dessin 4  dessin 5  dessin 6  dessin 7 maquette 1 maquette 2
- - - - - - - - - - - - zum Vergrößern anklicken - - - - - - - - - - - -
Théâtre Pulloff   Lausanne / CH
création 2012

Regie : Anne Cécile Moser

mit


Shin Iglésias
Marco Facchino
Text :
Bühnenbild :
Kostüme :
Licht :
Musik :
Videast :

Produktionsleitung :
Beleuchter und Ton :
Konstruktion :


Fotos :
Domenico Carli
Elissa Bier
Claude Rueger
Jean Marie Bosshard
Stephane Vecchione
Brian Tornay

Hervé Jabveneau
Guillaume Gex
Adrien Moretti
Hervé Jabveneau

Olivier Wavre

das Stück


Riccardo Péres , acteur , prend le train pour rejoindre un tournage dans le sud de l'Italie ...
Mais son voyage est perturbé par l’arrivée de Laura, une charmante avocate qui se révèle être la fille de Rocco Patò, icône de l'engagement politique , dont il a incarné la vie au cinéma . Un homme absorbé par sa lutte contre la corruption et qui finira assassiné par la mafia ...

Laura propose au comédien de jouer à nouveau et pour elle seule , quelques scènes du film .
Mais débute alors pour Riccardo un autre voyage... car derrière Laura , la jeune femme séduisante et sure d'elle , se cache une adolescente blessée par ce père trop absent ...

Bühne



Un compartiment de train ... un espace clos et paradoxalement destiné au voyage ...
J'ai imaginé un lieu restreint dont on perçoit pourtant qu'il ouvre sur "ailleurs" et qui peu à peu va glisser et se déstructurer , accompagnant en cela la dérive mentale des personnages , pour libérer progressivement toute la profondeur du théâtre ...