Couvre-feux
Beteiligte das Stück Modell Fotos
weitere Stücke zum Anfang
vignette maquette 1 vignette maquette 2 vignette maquette 3 vignette maquette 4 vignette maquette 5 vignette maquette 6 vignette maquette 7 vignette maquette 8
vignette photo 1 vignette photo 2 vignette photo 3 vignette photo 4 vignette photo 5 vignette photo 6 vignette photo 7 vignette photo 8
 photo 1  photo 2  photo 3  photo 4  photo 5  photo 6  photo 7  photo 8 maquette 1 maquette 2 maquette 3 maquette 4 maquette 5 vignette maquette 6 maquette 7 maquette 8
- - - - - - - - - - - - zum Vergrößern anklicken - - - - - - - - - - - -
Théâtre Populaire Romand  La Chaux de Fonds / CH
Uraufführung 2013

Regie : Ludovic Chazaud

mit


Baptiste Gilliéron
Aline Papin
Maryse-Annette Perret

und abwechselnd , Kinder :
Hannah Jones
Mathilde Liengme
Text :
Regieassistent :
Bühnenbild :
Licht :
Musik :
Vidéo :
Kostüme :


Produktionsleitung :
Konstruktion :


Didier Georges Gabily
Camille Mermet
Elissa Bier
Guillaume Gex
Cédric Simon
Carmen Jaquier
Camille Mermet
Ludovic Chazaud

Jean-Baptiste Roybon
Valère Girardin
André Simon-Vermot

Es tut mir leid, aber die Übersetzung des Textes ist noch nicht verfügbar

das Stück


Couvre-feux raconte le retour d'un homme et sa fille dans sa campagne d'origine .

A la recherche de son passé, il se penche sur sa vie et sur ses relations avec les femmes qui l'ont élevé et plonge alors dans une longue introspection ...

Ce voyage dans la mémoire familiale, soumise aux caprices de la réminiscence , l'amène à s'interroger sur son lien avec sa propre fille et sur son sentiment de culpabilité.
Peu à peu , un étrange aveu voit le jour ... , un effrayant secret...
Es tut mir leid, aber die Übersetzung des Textes ist noch nicht verfügbar

Bühnenbild



Le défi était d'articuler sur le plateau du théatre plusieurs espaces distincts

L'espace de la "réalité" , autour d'une table de bistrot , où on accueille le public et où se met en place l'histoire a raconter ...

L'espace de "narration" et des souvenirs :
Un tulle noir , au lointain , a la fois surface de projection vidéo et de transparence , prolongé par une grande passerelle qui surplombe tout le dispositif ...
et en dernier lieu :

L'espace de la fiction :
trétaux fragiles , vieilles planches ...
Dans cette "maison" tombant en morceaux,
le sol fragmenté qui semble flotté dans le vide , laisse aux personnages la possibilité de disparaitre dans des trous sans fond ..
une des projets d'espace non retenu …
variante du projet final ...