Petite sorcière
Beteiligte das Stück Modell Zeichnungen Fotos
weitere Stücke zum Anfang
vignette maquette 1 vignette maquette 2 vignette maquette 3 vignette maquette 4 vignette maquette 5 vignette maquette 6 vignette maquette 7 vignette maquette 8 vignette maquette 9 vignette maquette 10
vignette photo 1 vignette photo 2 vignette photo 3 vignette photo 4 vignette photo 5 vignette photo 6 vignette photo 7 vignette photo 8 vignette photo 9 vignette photo 10 vignette photo 11 vignette photo 12
 photo 1  photo 2  photo 3  photo 4  photo 5  photo 6  photo 7  photo 8  photo 9  photo 10  photo 11  photo 12 vignette maquette 1 vignette maquette 2 vignette maquette 3 vignette maquette 4 vignette maquette 5 vignette maquette 6 vignette maquette 7 vignette maquette 8 vignette maquette 9 vignette maquette 10
- - - - - - - - - - - - Cliquez pour agrandir - - - - - - - - - - - -
Petit Théâtre  Lausanne / CH
Uraufführung 2018

Regie : François Marin

mit


Caroline Althaus
Eliot Bülhmann
Fanny Künzler
Frédéric Lugon
Text :
Bühnenbild :
Licht :
Musik :
Kostüme :
Maskenbildnerin :

Produktionsleitung :
Bühnenmeister :
Konstruktion :

Fotos :
Pascal Brullemans
Elissa Bier
William Lambert
David Tabachnik
Scilla Ilardo
Séverine Irondelle

Estelle Becker
Maxime Fontannaz
Frédéric Baudoin

Philippe Pache


Petite Sorcière vit avec sa mère qui est très fatiguée. Grande Sorcière ne voit qu’une solution pour guérir : la fleur magique qui pousse au fond des bois. Mais elle échoue dans sa quête et se voit obligée de sceller un pacte, pour protéger l’avenir de sa fille, avec l’ogre qui rôde dans les bois.
Petite Sorcière se retrouve donc contrainte de vivre seule dans le château de l’ogre.

Mais comment cohabiter avec un monstre qui rêve de vous dévorer? Et comment s’en débarrasser sans devenir soi-même un monstre?

Petite Sorcière est un spectacle pour enfants qui nous conte, avec humour et frissons, une histoire fantastique de résilience et de courage.

La scénographie



L‘histoire est un grand voyage à travers différents paysages et situations durant lesquelles Petite Sorcière est mise à l’épreuve et doit faire des choix...
Pour s'accorder avec l'écriture de Pascal Brullemans, il s'agissait d’inventer des univers fantastiques et magiques tout en créant une distance par rapport aux sujets traités : le rejet de la société, la mort de la mère, l’univers de l‘ogre, le sacrifice ...

J’ai choisis de construire, sur une petite scène en ellipse, une "machine à contes" actionnée par les comédiens / narrateurs, qui déroule les différents univers découpés dans un grand rouleau de papier.
Les comédiens peuvent ainsi tourner autour de ce dispositif mécanique, jouer devant, parfois derrière en ombres chinoises ou bien utiliser les différents degrés de transparence du papier, des formes découpées, du tulle de renfort ...

Ainsi les spectateurs suivent l‘histoire de Petite Sorcière comme dans un livre à partir de sa première page blanche jusqu'à la dernière, où elle nous quitte pour continuer son voyage, mûrie et prête à "attendre que les bonne choses arrivent“.

Pour les images :
patience …
la page est en construction …